La maison de projets et le NPNRU

Un Nouveau Programme National
de Renouvellement Urbain

L’État, par le biais de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), accompagne les collectivités, bailleurs et autres maitres d’ouvrage dans leurs projets de transformation des quartiers retenus pour le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU) afin de renforcer la mixité sociale au travers de l’habitat et du logement, d’implanter des commerces, des activités économiques, culturelles…. et de connecter les quartiers au reste de la ville.

Entre 2004 et 2014, un premier Programme National de Rénovation Urbaine a permis, sur le territoire de la Métropole tourangelle, de diversifier l’offre de logements dans les quartiers concernés et de faciliter les déplacements des habitants grâce à la première ligne du tramway. Certains quartiers ont achevé leur transformation à l’issue de ce premier programme, d’autres nécessitent une intervention supplémentaire afin que soit amélioré le quotidien des habitants et l’image des quartiers.

Depuis 2014, l’État a lancé le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain qui concerne 480 quartiers prioritaires de la politique de la ville :

  • 10 milliards d’euros seront mobilisés au niveau national par l’État et ses partenaires (Action Logement, USH – Union Sociale pour l’Habitat) pour participer au financement. A ces financements nationaux, s’ajoutera également la contribution des collectivités locales (Villes, Métropoles ou Communautés d’agglomération, Conseil Régional, Conseil Départemental), des bailleurs sociaux ou d’autres partenaires tel que la Caisse des Dépôts.

Les 480 quartiers sont répartis entre 216 quartiers d’intérêt national et 264 quartiers d’intérêt national. Les premiers bénéficieront des enveloppes financières les plus importantes pour porter des des projets de renouvellement urbain plus ambitieux.

Un déploiement dans 4 quartiers de la Métropole

Parmi l’ensemble des quartiers retenus pour bénéficier des crédits du NPNRU, on retrouve 4 quartiers prioritaires de la métropole de Tours, répartis dans 3  communes : Tours, Joué-lès-Tours et St Pierre des Corps.

Le chiffre : 20 713 personnes vivent dans les 4 quartiers concernés par la politique de la Ville

Ces quatre quartiers font l’objet d’un Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain de la métropole tourangelle.

Ce protocole a été signé le 8 avril 2016 et définit notamment l’ensemble des études qui sont réalisées afin de définir les opérations urbaines qui seront ensuite réaliser dans chaque quartier.

  1. Ces études permettent de définir les interventions concrètes qui pourront recevoir l’aide financière de l’ANRU et de ses partenaires.
  2. L’ensemble des partenaires associés au projet signeront ensuite une Convention pluriannuelle de renouvellement urbain qui les engagera à la réalisation et au financement des opérations de renouvellement urbain.

Pour suivre l’état d’avancement du projet de votre quartier ou de n’importe quel autre à l’échelle nationale, vous pouvez également consulter la carte interactive.

Une démarche indispensable : l’association des habitants

Tout au long du déroulement des projets de renouvellement urbain, les habitants et acteurs des quartiers seront associés pour participer à la construction de ces projets. Les démarches de concertation menées depuis le début des études urbaines se poursuivront notamment dans le cadre de la Maison des Projets jusqu’à la fin du programme dans les 4 quartiers.

La Maison de projets

Les habitants ont « leur mot à dire » sur leur quartier

« Les habitants ainsi que des représentants des associations et des acteurs économiques sont associés à la définition, à la mise en œuvre et à l’évaluation des projets de renouvellement urbain, selon les modalités prévues dans les contrats de ville. Chaque projet de renouvellement urbain prévoit la mise en place d’une Maison de projets permettant la co-construction du projet dans ce cadre. ».
Cette phrase est extraite de la loi de programmation pour la ville du 21 février 2014, qui préfigurait la réforme de la politique de la ville et le lancement du NPNRU. Les habitants « ont leur mot à dire » dans l’évolution du quartier où ils vivent car la prise en compte des usages et des besoins des habitants est une condition de réussite des projets de renouvellement urbain.

Plusieurs façons de participer aux projets de son quartier

La Maison de projets fait partie des outils de consultation de la population. Tours Métropole Val de Loire a fait le choix d’une Maison de projets intercommunale et itinérante.

Intercommunale, car elle a vocation à faire le lien entre les 4 projets de renouvellement urbain, notamment à partir d’une support commun que constitue le site internet de la Maison de Projets ou son application interactive, qui permet à chacun de donner son avis sur le projet qui le concerne.

Itinérante, car elle peut être installée dans des espaces existants, des lieux publics, des rez-de-chaussée de bâtiments. L’outil numérique ne devant pas être le seul moyen d’aller au devant des habitants, d’autres formats d’échanges (réunions publiques, ateliers urbains, permanences) permettront également de recueillir votre point de vue et d’apporter des réponses à vos questions.

Chacun pourra ainsi faire part des éléments de compréhension de son quartier et son fonctionnement et faire des propositions aux professionnels et aux élus pour y améliorer la vie quotidienne. Les conseils citoyens sont associés à cette démarche participative.
L’ensemble des démarches participatives contribuent à la définition des projets jusqu’à leur réalisation.

Voir aussi: Le nouveau programme national de renouvellement urbain.

Les Conseils Citoyens : une instance au plus près des quartiers

Les Conseils Citoyens ont été créés en prolongement de la loi Lamy du 21/02/2014, afin de favoriser la mobilisation des habitants et acteurs locaux des quartiers prioritaires et les associer plus étroitement à la conduite de la politique de la ville (Contrat de Ville, NPNRU …).

Ainsi, un Conseil Citoyen a été mis en place dans chacun des 10 quartiers prioritaires de la métropole de Tours et notamment dans les 4 quartiers concernés par la mise en oeuvre du NPNRU. Ils sont constitués d’une majorité d’habitants du quartier, dont certains ont été tirés au sort et d’associations ou autres acteurs locaux contribuant la vie du quartier.

Les Conseils Citoyens sont autonomes et indépendants, c’est à dire qu’ils organisent librement leurs travaux et actions, mais ils participent en revanche au Comité de Pilotage de la politique de la ville, au même titre que les signataires du Contrat de Ville.

En tant qu’acteur de proximité, le Conseil Citoyen est également associé au développement du projet de renouvellement urbain de son quartier et peut être relais des demandes formulées par les habitants au sujet de sa préparation et sa mise en oeuvre.

Pour plus d’informations :