Le quartier Le Sanitas

PRÉSENTATION DU QUARTIER

Chiffres-clés : 45 hectares, 8227 habitants, 7 500 € de revenu annuel médian1

1- Cela signifie qu’il y a autant de personnes qui perçoivent plus que ce revenu annuel que de personnes qui perçoivent moins que ce revenu annuel.

Le quartier du Sanitas a été principalement construit entre 1959 et 1971, à l’exception du Centre de vie et des logements étudiants construits dans les années 1990. Il s’agit d’un grand ensemble composé de tours et barres d’immeubles entourées de grands espaces libres où la place de la voiture reste importante, malgré l'arrivée du tramway en 2013, qui traverse le quartier du nord au sud. Le Sanitas est le seul quartier défini  "d’intérêt national" par l’ANRU sur la Métropole tourangelle, ce qui lui permettra de bénéficier de financements nationaux beaucoup plus conséquents que les quartiers "d'intérêt régional" (Rabaterie, Rabière et Maryse Bastié).

Le quartier du Sanitas se distingue par sa localisation favorable au cœur de la Métropole tourangelle et de la ville de Tours, la prédominance du logement social (93 % des logements du quartier) sur les autres fonctions urbaines et son isolement à l’est et au sud, en raison de trois faisceaux ferrés qui convergent vers la gare de Tours, située à proximité.

Ce quartier a déjà bénéficié d’actions de rénovation dans les années 1990, puis entre 2001 et 2014 (GPV et PRU) et de la création de la ligne de tramway.

L'essentiel du quartier devrait faire l'objet de transformations importantes en vue de permettre de renouveler le quartier à moyen / long terme, en répondant notamment aux enjeux suivants :

  • La diversification résidentielle : développer le parc de logements privés en location et en accession sur des espaces vacants ou à faire muter ;
  • la diversification des fonctions : améliorer la vie quotidienne et l’attractivité du quartier en améliorant l’offre en équipements et services, en confortant un nouveau pôle pour les commerces et le marché et en favorisant l’implantation d’activités économiques ;
  • le désenclavement d’îlots et équipements, situés en retrait des principaux axes de circulation et le développement des cheminements doux ;
  • l’amélioration et l’adaptation du parc locatif social existant et des espaces extérieurs (pieds d'immeuble, places et espaces publiques).

 

Carte d'enjeux du quartier du Sanitas

Étude urbaine sur le quartier Sanitas

Une étude urbaine, pilotée par la ville de Tours et confiée au cabinet Archétudes, a été lancée fin 2016 et s'est terminée en juin 2018. Les réflexions ont été conduites sur plusieurs grands secteurs de projet qui rayonnent sur la majorité du quartier :

  • Le secteur Marie Curie et la Place Neuve, situé au nord du quartier en direction de la gare et qui bénéficie désormais d'une nouvelle liaison au-dessus des voies ferrées, grâce à la nouvelle Passerelle Fournier
  • Le secteur du Hallebardier : terrain appartenant à l'État et partiellement inoccupé depuis la fermeture des activités du CROUS. L'ambition est de donner une nouvelle dynamique à cet espace situé en coeur du quartier et face au tramway.
  • Le Secteur St Paul / Pasteur : le désenclavement de ce secteur constitue un enjeu important avec la transformation de la Place St Paul et l'ouverture des espaces les plus au sud.
  • Le secteur Rotonde et l'école Claude Bernard : la vétusté des locaux de la Halle de la Rotonde et l'école Claude Bernard devraient permettre de renouveler l'offre en équipements, tout en donnant une nouvelle image à cette entrée est du quartier.

 Diagnostic

La première phase de cette étude portait sur le diagnostic élargi du quartier du Sanitas. Ce diagnostic comprend les aspects urbains et environnementaux liés au quartier et à son renouvellement. Archétudes a organisé des ateliers avec les habitants en janvier et février 2017 sur les différents secteurs du quartier. Lors de ces événements, la parole des habitants et des conseillers citoyens a été recueillie par le bureau d’études pour identifier les enjeux et les besoins liés au quartier.

Ce diagnostic, rendu en avril 2017, se divise en plusieurs parties :

  • Synthèse du diagnostic : intégration dans l’environnement, déplacements, équipements publics, activités économiques et commerciales, habitat, biodiversité, eau, énergie, sécurité, usages.
  • Prémices du plan guide : restructuration, désenclavement, déplacements doux, trame verte, fonctions des secteurs de projet.
  • Secteurs à enjeux :
    • Hallebardier
    • Marie Curie
    • Pasteur / Saint Paul
    • Luynes
    • Rotonde

Hypothèse d'aménagement

L’étude s'est poursuivie en phase 2, avec l’élaboration de scénarios de renouvellement, toujours en concertation avec les habitants. Ainsi, Archétude a participé à une réunion publique le 11 mai 2017, organisée par la ville de Tours et a mis en place des ateliers participatifs le 4 juillet 2017 afin d’aborder la définition de ces scénarios.

A l'issue de ce travail, plusieurs orientations d'aménagement sont ressorties. Une restitution de ces propositions ont été dévoilées avec le lancement des permanences de la Maison de Projets du Sanitas en février 2018. Des supports de présentation ont été publiés et sont toujours consultables au 1er étage du Centre de Vie du Sanitas.

Faisabilité

La dernière phase de l'étude a permis de préciser les modalités de réalisation des opérations et leur chiffrage, afin de présenter un pré-dossier devant l'ANRU le 21 juin 2018. Cet échange avec l'instance nationale, chargée de valider le projet, a permis de conduire en parallèle une nouvelle réunion publique (le 27 juin 2018) afin de faire état des nouveaux ajustements apportés.

Validation du Projet

A l'issue de la présentation du projet devant l'ANRU, plusieurs retours ont été communiqués aux principaux maitres d'ouvrage : Tours Métropole Val de Loire, Ville de Tours, Tours Habitat afin de modifier certains aspects du projet, notamment afin de renforcer l'ambition en faveur de l'habitat dans le quartier.

Ces nouveaux ajustements ont fait l'objet de la transmission d'un dossier de candidature et d'un nouvel échange devant le Comité d'engagement de l'ANRU en décembre 2018. Une nouvelle réunion publique sera organisée en mars 2019, après retour de l'ANRU sur la validation des opérations du programme urbain.

Objectifs du projet :

La transformation du quartier du Sanitas fera l’objet d’un soutien important puisqu’il a été retenu comme quartier « d’intérêt national » par l’ANRU, ce qui permettra de développer de manière ambitieuse les grands axes du projet de renouvellement urbain de ce quartier, situé au cœur de la ville de Tours.

  • Moderniser les équipements du quartier : 10 équipements publics seront re/construits ou rénovés avec en priorité les équipements scolaires (3 écoles reconstruites, 1 rénovée) et sportifs (extension et rénovation du Centre Municipal des Sports et développement de l’offre sur différents sites du quartier). A noter également au sud du quartier,  la construction d’un nouvel accueil de loisirs et la création d’une Maison des Associations, sur le site de l’ancien collège Pasteur.
  • Diversifier l’offre de logements : la transformation du quartier passera également par un renouvellement de l’offre d’habitat, qui se compose aujourd’hui à 93% de logements sociaux. 470 logements sociaux seront ainsi démolis, alors qu’une nouvelle offre d’habitat privé sera développée sous diverses formes (accession à la propriété, logement étudiant, habitat participatif) dans différents secteurs du quartier.
  • Renforcer l’attractivité du quartier : un nouveau pôle commercial sera créé au cœur du quartier au Hallebardier, face au tramway, pour répondre aux besoins de proximité des habitants. Le marché de la place St Paul sera également déplacé à cet endroit pour le rendre plus visible et fonctionnel. De nouvelles activités seront développées, notamment au nord du quartier avec la construction d’un nouveau centre social, la création d’un tiers-lieu culturel ou encore d’une salle de sport. Le Sanitas bénéficiera également du passage de la nouvelle ligne de tramway qui favorisera encore davantage l’ouverture du quartier vers la métropole tourangelle.
  • Des espaces publics et résidentiels rénovés : de nombreux espaces publics seront réaménagés, en lien avec les habitants, comme par exemple : la place St Paul, la création d’une nouvelle place au Hallebardier, la transformation de l’ilot de la Rotonde, le réaménagement de l’avenue du Général De Gaulle … Des espaces verts seront développés et Tours Habitat mènera la rénovation des espaces extérieurs de ses bâtiments, qui bénéficiera à près de 1 800 logements.
  • Poursuivre la réhabilitation des logements : Tours Habitat poursuivra son programme de rénovation de logements. Ainsi, un millier d’entre eux feront l‘objet d’améliorations diverses d’ici 2026 (remplacement des menuiseries, installation d’ascenseurs, réhabilitation des halls, développement d’une offre dédiée au public sénior et étudiant).

Le projet en détail :

Secteur Marie Curie : situé au nord du quartier, ce secteur sera d’abord marqué par la démolition de 4 bâtiments d’habitat social de Tours Habitat (239 logements). Ce site fait également partie de ceux proposés dans le cadre de l’appel à projet urbain Devenir Tours. C’est finalement un groupement d’acteurs, piloté par Bouygues Immobilier et le centre social Pluriel(le)s qui a été retenu pour développer un nouveau projet urbain, qui comprendra une nouvelle offre de logements (accession à la propriété, résidence en co-living, habitat participatif), le développement du centre social Pluriel(le)s et d’un nouveau tiers lieu culturel avec un café associatif. Un espace paysager sera créé au cœur de ce nouvel l’ilôt.

L’école maternelle Marie Curie, située juste au nord sera également reconstruite. Le rez-de-chaussée du Centre de Vie va également évoluer puisque des activités sportives (boxe, escrime) seront transférées depuis la halle de la Rotonde, ce qui permettra aussi de réaménager le parvis de la Place Neuve.

Secteur du Hallebardier : cet espace central du quartier du Sanitas est en friche depuis de nombreuses années avec la fermeture des services du CROUS. L’ensemble du site sera transformé dans le cadre d’une opération d’aménagement afin d’implanter une nouvelle offre de logements collectifs avec une importante offre commerciale en rez-de-chaussée qui répondra aux besoins des habitants et des usagers du quartier. Le marché de la place St Paul sera aussi transféré sur une nouvelle contre-allée, ce qui permettra de le rendre plus visible et accessible.

La vocation sportive du quartier sera fortement développée avec la rénovation et l’extension du Centre Municipal des Sports, la création d’un nouveau gymnase qui complètera l’offre d’équipements sportifs au Hallebardier.

Enfin, l’école maternelle Suzanne Kleiber sera reconstruite à côté de son emplacement actuel et l’école Michelet fera l’objet d’une réhabilitation pour améliorer ses performances énergétiques.

Secteur St Paul – Belle Fille : ce secteur concentrera une part importante des démolitions de logements puisque 140 logements sociaux seront visés, ce qui permettra d’améliorer les circulations dans un espace qui est particulièrement enclavé aujourd’hui. La démolition de la « barre St Paul » et de la station Total laissera place à un nouveau programme de logements étudiants.

Deux bâtiments du secteur Belle Fille seront réhabilités, tandis qu’un 3e fera l’objet d’un dispositif de vente pour proposer des logements en accession sociale à la propriété (45 logements).

Le transfert du marché sera aussi l’occasion d’envisager une rénovation globale de la Place St Paul, qui se fera en lien étroit avec les habitants, pour réaliser des aménagements répondant à leurs besoins et ceux du quartier.

Secteur Pasteur : l’objectif est d’ouvrir ce secteur situé au sud du quartier du Sanitas, tout d’abord en créant une nouvelle voie qui permettra de mieux le desservir en reliant à terme l’avenue Grammont à la rue Christophe Colomb.

Un nouveau pôle d’équipements va émerger en prolongement de la Maison de la Réussite qui est ouverte depuis quelques années : une Maison des Associations va être développée progressivement au sein des locaux de l’ancien collège Pasteur. Un nouvel accueil de loisirs sera également construit pour pouvoir mieux accueillir les activités périscolaires proposées aux enfants.

Une résidence de Tours Habitat (93 logements), située à l’angle de la rue Christophe Colomb, sera démolie afin de développer une nouvelle offre de logements en accession à la propriété.

Secteur Rotonde – Claude Bernard : la démolition de la halle sportive de la Rotonde entrainera une transformation complète de cet ilot, qui prévoit de créer de nouveaux logements et de maintenir une offre commerciale face à l’avenue du Général De Gaulle.

Des équipements de proximité seront également maintenus : bibliothèque – ludothèque et construction d’un nouveau gymnase pour répondre aux besoins de proximité. Ce secteur bénéficiera aussi du réaménagement de l’avenue du Général De Gaulle, qui devrait accueillir un réseau de bus en site propre.

Enfin, l’école élémentaire Claude Bernard sera reconstruite afin de regrouper l’ensemble des salles de classe dans un seul bâtiment. Une partie de l’emprise actuelle de l’école sera réservée pour construire de nouveaux logements (côté rue Nioche).Secteur Pasteur

La participation des habitants est un élément indispensable de l'évolution et la mise en oeuvre des projets de renouvellement urbain. Vous pouvez retrouver toutes les idées et contributions de votre quartier à partir du bouton ci-contre.