Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU)

Vers un Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain

L’État, par le biais de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), accompagne les collectivités et bailleurs dans leurs projets de transformation de ces quartiers afin de renforcer la mixité sociale dans l’habitat, d’implanter des commerces, des activités économiques, culturelles, etc. et de connecter les quartiers au reste de la ville.

Entre 2004 et 2014, un premier Programme de Rénovation Urbaine a permis, sur le territoire de la Métropole tourangelle, de diversifier l’offre de logements dans les quartiers concernés et de faciliter les déplacements des habitants grâce à la première ligne du tramway. Certains quartiers ont achevé leur transformation à l’issue de ce premier programme, d’autres nécessitent une intervention supplémentaire afin que soit amélioré le quotidien des habitants et l’image des quartiers.

Pour la période 2014-2024, l’État lance le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain :

  • 5 milliards d’euros de l’État et des collectivités vont financer environ 400 quartiers prioritaires en France. Les financements sont répartis à 83% pour les quartiers d’intérêt national et à 17% pour les quartiers d’intérêt régional. Ces derniers reçoivent moins de financements de l’ANRU mais peuvent être également financés par d’autres dispositifs (Contrat de Plan État-Région, Contrat de solidarité territoriale de la Région, etc.).

Un déploiement dans 4 quartiers de la Métropole

Parmi l’ensemble des quartiers retenus pour bénéficier des crédits du NPNRU figurent 4 quartiers prioritaires de Tours Métropole. Une classification a été réalisée pour l’ensemble des territoires bénéficiaires entre « quartiers d’intérêt national » qui vont bénéficier de l’essentiel des financements et « quartiers d’intérêt régional ».

Le chiffre : 20 713 personnes vivent dans les 4 quartiers concernés par la politique de la Ville

Ces quatre quartiers font l’objet d’un Protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain de la métropole tourangelle.

Ce protocole a été signé le 8 avril 2016 et définit notamment l’ensemble des études qui vont être réalisées afin de définir les opérations urbaines qui seront ensuite réaliser dans chaque quartier.

  1. Ces études permettront de définir les interventions concrètes qui pourront recevoir l’aide financière de l’ANRU et de ses partenaires.
  2. Les partenaires signeront ensuite une Convention pluriannuelle de renouvellement urbain qui les engagera à la réalisation et au financement des opérations de renouvellement urbain.

Une démarche indispensable : l’association des habitants

Tout au long du déroulement des projets de renouvellement urbain, les habitants et acteurs des quartiers seront associés pour participer à la construction de ces projets. Les démarches de concertation menées depuis le début des études urbaines se poursuivront notamment dans le cadre de la Maison des Projets jusqu’à la fin du programme dans les 4 quartiers.

Voir aussi: La Maison de projets.