Le quartier La Rabaterie

PRÉSENTATION DU QUARTIER

Chiffres-clés : 34 hectares, 5 000 habitants, 11 000 € de revenu médian1

1- Cela signifie qu’il y a autant de personnes qui perçoivent plus que ce revenu annuel que de personnes qui perçoivent moins que ce revenu annuel.

Le quartier de la Rabaterie accueille 38% de la population de Saint-Pierre-des-Corps et 60% du parc social de la commune. Le Grand Projet de Ville de 2001-2003 et le programme de rénovation urbaine 2004-2014 ont permis de mener à bien des opérations d’évolution du quartier, satisfaisantes tant pour les habitants que pour les élus et professionnels. Cependant, des interventions restent nécessaires sur 3 grands secteurs de projet :  le centre commercial de La Rabaterie et ses abords,  l’extrémité sud-est du Grand Mail et la Place des Cosmonautes, le secteur des Mastabas et les espaces mutables en pied de digue de la Loire.

Le quartier souffre d’un déficit d’image et doit s’ouvrir aux autres quartiers par des cheminements doux directs et sécurisés et compte sur un renforcement des transports en commun permettant de le relier au centre de la métropole. Les espaces mutables en pied de digue sont un enjeu important qui a fait l'objet d’une étude complémentaire prenant en compte le risque inondation.

La Rabaterie
La Rabière
Le Sanitas
Maryse Bastié

Donnez votre avis !

Participez au projet de votre quartier !

 

Carte d'enjeux du quartier de la Rabaterie

Étude urbaine sur le quartier de la Rabaterie

L'étude urbaine traitant du quartier de la Rabaterie a démarré en début d'année 2017.  Elle était pilotée par Tours Métropole Val de Loire et menée par un groupement de plusieurs bureaux d’études : JDL pour l’architecture et l’urbanisme, BERS pour la sociologie, les Rondeaux pour le paysage et Indiggo pour la mobilité et le développement durable. L’étude avait pour objectifs de définir des scénarios d’aménagement sur trois sites :

  • Le Centre commercial de La Rabaterie : proposer une restructuration urbaine de l’îlot et de ses connexions avec les secteurs d’habitat environnants, le centre-ville et la gare (via la rue Anatole France notamment) ; définir des scenarios de mise en valeur des espaces publics et résidentiels situés autour du centre commercial, entre le Grand Mail et la rue de la Rabaterie.
  • Le secteur des Mastabas-Chassepinière (au Nord) : favoriser les liens à la Loire par des cheminements doux, en lien avec l’évolution des espaces mutables en pied de digue ; définir des scenarios de requalification des espaces publics et résidentiels situés en pied de digue.
  • La partie est du Grand Mail : mener une analyse sociologique des usages et des flux afin de préciser les attentes des habitants / usagers concernant les fonctions / activités à développer sur cet espace vert public et ses relations avec les alentours.

Diagnostic

La première phase de l’étude a porté sur le diagnostic du quartier. Ce diagnostic comprend les aspects urbains, patrimoniaux, paysagers et environnementaux liés au quartier ainsi que ses usages. Le document prend en compte les objectifs du protocole de préfiguration des projets de renouvellement urbain ainsi que les observations des habitants.

Plusieurs démarches ont permis de recueillir la parole des habitants et des conseillers citoyens et d’identifier les enjeux et les besoins :

Le diagnostic, rendu en avril 2017 contient :

  • La présentation du quartier : risque d'inondation fort, déplacements dans le quartier et vers la métropole, pôles d’attractivité, équipements et espaces publics, enjeux du quartier.
  • Un zoom sur trois espaces : le centre commercial, la place des Cosmonautes et la partie nord du quartier (enjeux identifiés et pistes suggérées par les habitants).

Hypothèse d'aménagement

La phase 2 de l’étude s'est poursuivie avec l’élaboration de scénarios de restructuration urbaine par secteur, toujours en concertation avec les habitants. Ainsi, un atelier du projet a été organisé le 8 septembre 2017 afin d’aborder la définition de ces scénarios.

Un autre temps de concertation a été organisé, spécifiquement avec les habitants de la copropriété du Grand Mail en décembre 2017, pour échanger avec eux des enjeux sur le secteur du centre commercial jusqu'au Grand Mail - voir la présentation.

Les trois grands secteurs traités dans le quartier de la Rabaterie ont ensuite fait l'objet de propositions d'aménagement des espaces publics et de rénovation de la voirie, en particulier. Ces hypothèses d'aménagement seront également complétées par des travaux de réhabilitations envisagées par les bailleurs Touraine Logement et Val Touraine Habitat. Une intervention est également prévue pour agrandir l'école Henri Wallon.

Faisabilité

La phase 3 portait sur la faisabilité technique et financière du scénario validé par les élus. L'étude spécifique portant sur le secteur nord du quartier (conduite par le bureau OBRAS) a permis de confirmer les orientations prévues, en complément de l'étude urbaine. Cependant, les hypothèses proposées sur le secteur du centre commercial n'ont pas permis de lever toutes les interrogations et de confirmer un scénario répondant aux attentes.

Pour cette raison, une nouvelle mission a été confiée à un groupement de 3 bureaux d'études pour affiner le projet, qui prévoit notamment la démolition du centre commercial actuel et une transformation complète entre la rue de la Rabaterie et le Grand Mail. Les conclusions de cette étude devraient intervenir en mars 2019. Une réunion publique devrait avoir lieu dans les semaines qui suivront pour présenter les orientations du programme urbain aux habitants de la Rabaterie.

Objectifs du projet :

La Rabaterie est un des principaux quartiers de St Pierre des Coprs, situé au nord de la ville. Il a déjà bénéficié des investissements du précédent programme de rénovation urbaine, en particulier avec la réhabilitation des tours de l’Aubrière (Val Touraine Habitat). Le projet NPNRU, vise à poursuivre la transformation du quartier en se focalisant sur plusieurs secteurs clés.

  • Restructurer le centre commercial : le centre commercial de la Rabaterie présente de multiples difficultés et son dimensionnement ainsi que son offre de stationnement, ne correspondent plus aux besoins du quartier. Le principal enjeu consiste donc à prévoir la démolition du centre commercial pour revoir l’aménagement global de cet espace autour d’un nouveau programme comprenant des logements et un maintien de commerces de proximité.
  • Faire muter les espaces en pied de digue : la ville de St Pierre des Corps et le quartier de la Rabaterie en particulier sont soumis aux contraintes du risque inondation, compte tenu de la proximité avec la Loire. Plusieurs espaces situés au nord du quartier ne sont pas constructibles mais présentent des opportunités pour être réaménagés, notamment afin de favoriser la liaison vers le fleuve.
  • Rénover le parc de logements : plusieurs programmes de réhabilitation vont être engagés par les bailleurs sociaux Touraine Logement et Val Touraine Habitat afin d’améliorer le confort de leurs logements. Ce sont ainsi 184 logements collectifs qui seront réhabilités avec l’aide financière de l’ANRU.
  • Réaménager les espaces à l’est du quartier : les espaces publics occupent une part importante à l’est du quartier, dans la continuité du Grand Mail. Cependant, ils n’avaient pas été traités au cours du programme de rénovation urbaine. Le réaménagement de ces espaces a pour but de mieux les intégrer avec les logements et équipements périphériques, ainsi qu’avec les pavillons situé à l’est de la rue Marcel Paul.

Le projet en détail :

Secteur du centre commercial : la démolition du centre commercial de la Rabaterie doit permettre de réaliser un ensemble de constructions : une soixantaine de logements collectifs et individuels (sur pilotis), le maintien d’une offre commerciale (dont pharmacie et boulangerie), la création de nouveaux équipements (pratique de la danse, crèche). Un grand mail piétonnier permettra aussi de mieux relier la rue de la Rabaterie à la dalle de la résidence du Grand Mail, en offrant un cadre plus végétal et agréable à vivre pour l’ensemble des résidents.

Espaces en pied de digue : un projet de réaménagement est envisagé sur deux secteurs en particulier : le terrain de bicross et le terrain de foot situé à l’angle du boulevard Jean Jaurès. L’objectif est de permettre aux habitants de s’approprier davantage ces espaces afin de créer une nouvelle transition entre le quartier de la Rabaterie et la Loire.

Le traitement de ces espaces publics sera aussi accompagné de deux programmes de réhabilitation portés par Touraine Logement (Mastabas – 83 logements) et Val Touraine Habitat (Les Grands Arbres – 35 logements). Il s’agira essentiellement de travaux d’isolation thermique des bâtiments, réfection des halls et d’amélioration du confort de vie.

Secteur est – Place des Cosmonautes : la partie est du Grand Mail, ainsi que la Place des Cosmonautes seront requalifiées pour les rendre plus accessibles aux habitants, notamment avec la proximité de la résidence pour personnes âgées et l’école maternelle Jacques Prévert.

Sur ce secteur, Touraine Logement lancera la réhabilitation de sa résidence Jacques Prévert (66 logements) pour mener des travaux d’isolation thermique, d’amélioration du confort des logements et d’adaptation de 15 logements pour le public senior.

École Henri Wallon : l’école Henri Wallon, située rue de l’Aubrière, fera l’objet d’une extension de 2 salles de classe afin d’adapter l’équipement à l’évolution du nombre d’élèves.